Archives du blog

Le rythme de l’étude de l’espace lointain va ralentir faute de plutonium

La fusion froide contre le plutonium

Плутоний 238

Le rythme de l’étude de l’espace lointain par des stations interplanétaires va ralentir, considèrent les experts. Les réserves mondiales de plutonium-238, accumulées lors de la fabrication des armes nucléaires s’amenuisent, alors que c’est cet isotope, qui permet d’actionner les batteries thermiques des appareils spaciaux qui sont trop éloignés du Soleil pour pouvoir fonctionner avec des panneaux solaires.

Lire la suite

Publicités

« Curiosity », ou « radioactivity » ?

Le MSL « Curiosity » a embarqué 5 Kg de Plutonium-238 et un détecteur de radiations « évolué ».

Le véhicule télécommandé de la NASA qui a récemment « amarsi « et dont on nous rebat les oreilles avec d’autres joyeusetés olympiques saisonnières tout aussi assoupissantes (sur un plan purement « informatif ») s’avère emporter plusieurs kilos de PuO2 afin d’alimenter ses composants électriques et électroniques prévus pour fonctionner de 2 à 10 années.

 

Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :