Archives du blog

23 centrales nucléaires pourraient être touchées par des tsunamis

Risque de tsunami : 23 centrales nucléaires concernées

23 installations dans le monde pourraient un jour avoir à faire à un tsunami, selon une cartographie réalisée par Joaquin Rodriguez-Vidal de l’Université de Huelta (Espagne) et publiée dans la revue Natural Hazards. Car les centrales nucléaires ayant besoin d’eau pour être refroidies, sont, pour certaines, construites sur le littoral. Or, certaines de ces zones constituent des zones à risque.

Les lignes rouges indiquent les zones côtières susceptibles d’être un jour submergées par un grand tsunami. Toutes les centrales nucléaires situées sur ces côtes sont potentiellement en danger. © Joaquin Rodriguez-Vidal et al. 2012, Natural Hazards

Selon l’étude, 23 centrales, soit un total de 74 réacteurs, seraient situées en zones dangereuses. Les lignes rouges indiquent les zones côtières susceptibles d’être un jour submergées par un grand tsunami.

Lire la suite

Publicités

Japon : Trois réacteurs nucléaires seront construits

Tokyo a annoncé samedi son intention de poursuivre la construction de nouveaux réacteurs en dépit de l’annonce de l’arrêt progressif du nucléaire en 30 ans faite vendredi.

storybildLa question du nucléaire suscitent de vives réactions au Japon, comme ici, lors d’une manifestation anti-nucléaire en juillet 2012 (photo: Keystone/AP/Itsuo Inouye)

Le gouvernement japonais, qui avait annoncé vendredi l’arrêt progressif du nucléaire en 30 ans, a tout de même fait savoir samedi qu’il autorisait la poursuite de la construction des trois réacteurs nucléaires déjà en chantier. Il n’a pas encore décidé s’ils seraient ensuite autorisés à fonctionner….

Lire la suite

Nucléaire. Défauts détectés sur la cuve d’une 2e centrale belge

BRUXELLES, 13 septembre (Reuters) – Un deuxième réacteur nucléaire de Belgique présente des indications de défauts sur sa cuve principale, a déclaré jeudi l’autorité nationale de régulation du secteur (AFCN).

Doel3

Lire la suite

La centrale de Fukushima, une bombe nucléaire toujours instable

Capture d'écran en date du 27 mars 2011du réacteur n°4 de la centrale de Fukushima

Capture d’écran en date du 27 mars 2011du réacteur n°4 de la centrale de Fukushima / AFP / Archives

La saison des typhons va bientôt commencer au Japon. Et elle pourrait provoquer un deuxième Fukushima, bien plus terrible que le premier.

Lire la suite

ENQUETE. Fukushima : et si le pire était à venir ?

Personne ou presque ne le dit : au cœur de la centrale japonaise dort une « bombe » dont les effets, en cas de nouveau séisme, seraient dévastateurs. De notre envoyé spécial au Japon. (nouvel obs.)

A cause de la piscine du réacteur 4 (sur le toit), un nouvel accident peut se produire n'importe quand. (SIPA)

A cause de la piscine du réacteur 4 (sur le toit), un nouvel accident peut se produire n’importe quand. (SIPA)

« Curiosity », ou « radioactivity » ?

Le MSL « Curiosity » a embarqué 5 Kg de Plutonium-238 et un détecteur de radiations « évolué ».

Le véhicule télécommandé de la NASA qui a récemment « amarsi « et dont on nous rebat les oreilles avec d’autres joyeusetés olympiques saisonnières tout aussi assoupissantes (sur un plan purement « informatif ») s’avère emporter plusieurs kilos de PuO2 afin d’alimenter ses composants électriques et électroniques prévus pour fonctionner de 2 à 10 années.

 

Lire la suite

Soupçons sur les cuves de 22 réacteurs nucléaires

La centrale nucléaire de Tihange, en Belgique.

La sûreté de 22 réacteurs nucléaires de huit pays va devoir être revue, après la découverte, en Belgique, de « potentielles fissures » sur la cuve du réacteur numéro 3 de la centrale de Doel, située près d’Anvers.

Lire la suite

Nucléaire : de « potentielles fissures » sur deux réacteurs en Belgique

La centrale nucléaire de Doel, en Belgique. (DIRK WAEM / BELGA / AFP)

L’Agence de contrôle nucléaire belge (AFCN) n’exclut pas la fermeture définitive de deux des sept réacteurs du pays pour des raisons de sécurité dans un document interne obtenu mercredi 8 août.

Lire la suite

Fukushima : des ouvriers contraints de mentir sur la radioactivité

Cette demande visait apparemment à sous-déclarer leur exposition pour que la société puisse continuer à travailler sur le site.

L'accident nucléaire de la centrale de Fukushima Daiichi est le plus grave depuis la catastrophe de Tchernobyl en 1986.L’accident nucléaire de la centrale de Fukushima Daiichi est le plus grave depuis la catastrophe de Tchernobyl en 1986. © Sipa
%d blogueurs aiment cette page :