Archives du blog

Des chercheurs ont réussi à implanter de faux souvenirs dans le cerveau de rongeurs

Les chercheurs ont réussi à créer des souvenirs à court terme qui se sont maintenus plusieurs secondes dans le cerveau

Publiant leurs travaux le 9 septembre sur le site de Nature Neuroscience, des chercheurs américains sont parvenus à ‘insuffler’ des souvenirs artificiels à des portions de cerveau prélevées sur l’encéphale de rongeurs : une première !

Lire la suite

Publicités

On a créé des souvenirs artificiels de peur chez des souris !

Deux études, publiées à un jour d’intervalle, montrent comment créer des souvenirs de manière artificielle chez des souris. Un sentiment de peur a pu être déclenché chez des rongeurs, sans situation de stress, grâce à l’optogénétique. Étonnant !

Credit: Emily Evans. Wellcome Images
images@wellcome.ac.uk

Avec des technologies adaptées, il est possible de créer des souvenirs artificiels. Cette idée de la conservation de la mémoire dans des régions spécifiques est soutenue depuis les années 1940 par un neurochirurgien américain, Wilder Penfield, qui ravivait des souvenirs (odeur de biscuit par exemple) chez certains simplement en stimulant électriquement certaines régions du cerveau.

Lire la suite

Les murs ont une mémoire

Les murs ont une mémoire

Certaines mémoires imprègnent les murs de toutes les habitations et influencent souvent les personnes mais d’une manière interactive, mais elles ne sont pas des phénomènes inexplicables et inévitables comme on le croit trop souvent : elles sont accessibles à l’étude et à l’identification par des géobiologues expérimentés ou plutôt par des géobiothérapeutes.

Lire la suite

Marcher ralentit la perte de mémoire

Marcher ralentit la perte de mémoire


Une étude américaine publiée dans Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS) démontre que les personnes de plus de 55 ans qui marchent régulièrement n’auront pas d’atrophie de l’hippocampe de leur cerveau.

D.R

Une étude américaine publiée dans Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS) démontre que les personnes de plus de 55 ans qui marchent régulièrement n’auront pas d’atrophie de l’hippocampe de leur cerveau.

(suite…)

Trous de mémoire : la faute aux portes

Quand les portes provoquent des trous de mémoire

  

Gabriel Radvansky, professeur de psychologie de l’Université de Notre-Dame, en Indiana est parvenu à expliquer la raison pour laquelle surviennent fréquemment des trous de mémoire en franchissant le seuil d’une pièce.

Il vous est sans doute déjà arrivé d’entrer dans une pièce pour y prendre quelque chose et de vous demander perdu : « Qu’est ce que je faisais ? ». Cette situation agaçante se produit couramment, même à ceux qui se targuent de posséder une mémoire à toute épreuve. Gabriel Radvansky, professeur de psychologie de l’Université de Notre-Dame, en Indiana a tenté d’élucider la cause de cet étrange phénomène universel. Selon lui, ces trous de mémoires occasionnels surviendraient suite au franchissement d’une porte pour rejoindre une autre pièce.

(suite…)

%d blogueurs aiment cette page :