Archives du blog

Découverte d’un reptile marin de 180 millions d’années en France -Vidéo-

Fossile d’Ichthyosaure au Musée de Wiesbaden en Allemagne.

Une équipe de paléontologues français, anglais et estoniens a découvert pour la première fois en France le fossile d’un reptile marin de 180 millions d’années, en parfait état de conservation, dans une carrière de calcaire du Beaujolais.

Lire la suite

Publicités

Découverte du plus ancien fossile d’insecte

Le plus ancien fossile d’insecte a été découvert en Belgique

L’ancêtre des sauterelles est vieux de 365 millions d’années…

Pour les entomologistes partis sur les traces des origines des insectes, cette petite trace de 1cm sur une pierre est le Graal.

Lire la suite

Un fossile qui éclaire l’évolution des serpents

Publiée dans Nature, l’étude, par des chercheurs américains, des fossiles d’un serpent primitif du Wyoming vieux d’environ 70 Ma, renseigne les biologistes sur l’apparition de certains caractères chez cette lignée, qui a divergé de celle des lézards.  

Lire la suite

Une machine datée de 400 millions d’années découverte en Russie?

Image
              Découverte d’un fossile étrange

RUSSIE. Dans la  péninsule du Kamchatka (carte ci-dessous), à 200 km de Tigil. L’authenticité de la découverte a été certifié par des archéologues de l’Université de Saint-Pétersbourg. Selon l’archéologue Yuri Golubev, la découverte a surpris les scientifiques par sa nature, du moins inhabituelle, et suivant certains résultats en attente pourrait etre en mesure de changer l’histoire (ou de la préhistoire).

Lire la suite

Des chercheurs ont identifié l’aïeul de tous les vertébrés

 L’identité d’un ancêtre commun à tous les vertébrés, poissons,  oiseaux, mammifères, homme compris, ayant vécu il y a un demi-milliard  d’années, a été établie par des paléontologues britannique et canadien:  il ressemblait à un ver, mais était en fait un chordé primitif.

On a constaté que le Pikaia gracilens, organisme à corps mou, était pourvu de myomères, muscles dont une bande correspond à une vertèbre. Bien entendu, a précisé le professeur Caron, ces muscles ont disparu depuis longtemps, mais les chercheurs ont pu identifier les tissus connectifs auxquels ils étaient attachés. Photo PC/Université de Toronto

Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :