Archives du blog

Fin du monde 2012 : Georges Fenech met en garde contre les sectes

Georges Fenech : « Les sectes ont infiltré les lieux de pouvoir »

L’ex-responsable de la lutte contre les sectes en France, Georges Fenech, met en garde dans son livre (1) contre ces groupes qui annoncent la fin du monde et en profitent pour abuser financièrement leurs adeptes.

Georges Fenech, ancien magistrat, est député du Rhône. Il dirigeait la Mission interministérielle de la lutte  contre les dérives sectaires (Miviludes). Photo  AFPGeorges Fenech, ancien magistrat, est député du Rhône. Il dirigeait la Mission interministérielle de la lutte contre les dérives sectaires (Miviludes). 

Faut-il craindre l’action de ces sectes qui promettent la fin du monde pour le 21 décembre 2012, sauf à se trouver sur le pic de Bugarach (Aude) le jour J ?

GEORGES FENECH :

« La croyance en l’Apocalypse n’est pas en elle-même un danger. Par contre, mon expérience [à la tête de la Miviludes] me conduit à dénoncer le climat anxiogène que des groupes sont en train de créer pour recruter des adeptes. C’est l’objet de mon livre, combattre l’usage de ces messages apocalyptiques, l’emprise mentale et son exploitation mercantile au seul bénéfice des sectes ».

Lire la suite

Publicités

Fin du monde : Bugarach prépare … « le jour d’après »

 

Depuis que les tenants de l’apocalypse veulent s’y réfugier pour échapper à la fin du monde, Bugarach est célèbre dans le monde entier. Touristes et curieux de tout poil se pressent dans ce minuscule village qui inspire moult propositions farfelues, voire malhonnêtes.

Lire la suite

La fin du monde attire les rapaces à Bugarach

Bugarach. La fin du monde attire les rapaces

Jean-Pierre Delord, le maire de Bugarach n'a rien contre la notoriété de son village, mais il commence à s'agacer des margoulins qui veulent en tirer profit. / Photo DDM, Didier Donnat. Jean-Pierre Delord, le maire de Bugarach n’a rien contre la notoriété de son village, mais il commence à s’agacer des margoulins qui veulent en tirer profit. / Photo DDM, Didier Donnat.

La fin du monde qui, comme chacun sait interviendra le 21 décembre 2012 en épargnant Bugarach, aiguise les appétits mercantiles. Le maire de la commune en a ras le bol et va déposer plainte contre des vendeurs d’ «authentiques cailloux du Pic».

Les amoureux de la nature se réjouissaient il y a quelques mois de la réapparition du vautour fauve sur les hauteurs de Bugarach. Ils se réjouiront moins d’apprendre l’arrivée massive de rapaces d’un tout autre genre : les marchands du temple de l’Apocalypse, à quelques mois de la fin du monde dont Bugarach, rappelons-le, sera épargnée (lire par ailleurs).

Lire la suite

Bugarach se révolte !

 Bugarach se révolte

Des pierres du Pic de Bugarach, où les personnes qui croient en une apocalypse en 2012 pensent se réfugier pour échapper à la fin du monde, sont désormais en vente sur internet, ce qui fait bondir le maire du village qui va porter plainte contre les dérives mercantiles. Un site internet affiche des pendentifs estampillés « Pierre de Bugarach » et un autre commercialise d' »authentiques » pierres de Bugarach, de 100 grammes à 2 kg, pour un coût allant de 165 à 2.950 euros.

Lire la suite

Pourquoi sommes-nous autant fascinés par la fin du monde ?

Pourquoi sommes nous autant fascinés par la fin du monde ?

Les théories sur la fin du monde en 2012 sont légion. Le 21 décembre prochain, ce serait ainsi à Bugarach, une petite montagne de l’Aude, qu’il faudrait se trouver pour y échapper. Mais qui sont les hurluberlus qui vont s’entasser dans la campagne française ? 

C'est à Bugarach qu'il faudrait se regrouper pour échapper à l'apocalypse, le 21 décembre prochain...C’est à Bugarach qu’il faudrait se regrouper pour échapper à l’apocalypse, le 21 décembre prochain… Crédit REUTERS/Jean Philippe Arles

Bugarach affiche complet en prévision de la fin du monde

  Bugarach affiche complet en prévision

de la fin du monde


J.-Pierre Delord fin prêt pour une année 2012 qui risque d'être assez rock'n roll.
J.-Pierre Delord fin prêt pour une année 2012 qui risque d’être assez rock’n roll.  

Dans le village, les gîtes, les chambres d’hôtes, la maison de la randonnée et le terrain de camping totalisent 100 lits. Eh bien tous sont réservés pour la nuit du 21 décembre 2012 ! ».

Pour Jean-Pierre Delord, le maire de Bugarach, c’est une première ! « Depuis qu’une prédiction, basée sur le calendrier maya, annonce que notre commune sera l’un des rares sites terrestres à être sauvé de la fin du monde, prévue le 21/12/12, les demandes affluent ».

Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :