Un Bolide d’une extrême lenteur! Les chercheurs s’interrogent… -Vidéo-

FireBall_360.jpg

Extrait d’une vidéo montrant le bolide fragmenté en de nombreux morceaux. Crédit : DR.

Le 21 septembre 2012, plusieurs témoins ont filmé l’entrée dans l’atmosphère d’un objet de taille importante. Sa vitesse et sa trajectoire inhabituelle en font un cas exceptionnel et pose une énigme aux chercheurs.

Un bolide dans le ciel britannique

Le 21 septembre, autour de 21h55 TU, de nombreux observateurs britanniques ont observé une étoile filante extrêmement brillante. Dans ce cas-là, les astronomes parlent de bolide.

Ce qui étonne, c’est que ce bolide était beaucoup plus lent que tous les autres. « Nous avons de grandes raisons de penser que cet objet est très intéressant », souligne Jérémie Vaubaillon, spécialiste des météores à l’Institut de Mécanique Céleste et de Calcul des Éphémérides.

Naturel ou artificiel ?

Sa vitesse fait penser à celle d’un satellite artificiel. Il pourrait donc s’agir tout simplement de l’entrée dans l’atmosphère d’un débris spatial.

Mais cette hypothèse doit être écartée : aucun engin spatial civil n’est retombé sur Terre ce jour-là. Un satellite militaire ? « Seuls de très gros satellites laissent un trainée aussi longue », objecte Jérémie Vaubaillon De plus, l’objet observé allait d’est en ouest. Il était donc en sens rétrograde de l’immense majorité des satellites.

Un géocroiseur?

Reste à comprendre comment un objet naturel peut aller aussi lentement. Sur les vidéos, il semble se déplacer à une vitesse proche en ordre de grandeur de cette d’un satellite artificiel (environ 8 km/s). Or, les objets naturels vont dans l’immense majorité des cas à plus de 20 km/s.

Certains avancent la possibilité qu’il puisse s’agir d’un astéroïde géocroiseur, c’est-à-dire un corps sur une orbite proche de celle de la Terre et qui coupe régulièrement sa trajectoire.

Une lune temporaire de la Terre ?

Jérémie Vaubaillon suggère une autre possibilité: il pourrait s’agir d’un petit astéroïde temporairement capturé par la Terre. « L’existence théorique et pratique de ces objets a étédémontrée », souligne-t-il.

Pour trancher la question, les chercheurs vont devoir rassembler un maximum d’observations pour estimer plus précisément la trajectoire de l’objet et sa vitesse. De nombreuses vidéos réalisées par des amateurs sont déjà présentes sur internet. En voici une spectaculaire, montrant l’objet fragmenté en plusieurs morceaux :

JL Dauvergne Ciel et espace via Vers un nouveau paradigme 2012 et après

Lire aussi : « De mystérieux objets tombés du ciel en Irlande« 

Publicités

Publié le 28 septembre 2012, dans Astronomie-Espace, et tagué , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 8 Commentaires.

  1. ca ressemble a des lumières d’une petite partie de ville vue perpenticulairement

  2. Les Ummites prétend avoir abaissé leurs vitesses, justement pour être vu. La vidéo a était prise ou?

%d blogueurs aiment cette page :