Une nouvelle éruption solaire à l’origine de splendides aurores boréales

Le week-end dernier, d’éblouissantes aurores boréales ont illuminé le ciel de nombreux pays des hautes latitudes de l’hémisphère Nord. Ce phénomène hors du commun est lié au déclenchement d’une nouvelle éruption solaire à l’origine de la formation d’un nuage de gaz géant et de l’expulsion de particules chargées vers la Terre.

Vendredi 31 août, une éruption à la surface du soleil a offert aux habitants du Canada et des pays nordiques un spectacle sans pareil. L’haute atmosphère terrestre frappée par un vent solaire, composé de particules chargées, a provoqué une série d’éblouissantes aurores boréales. Le phénomène a été officiellement détecté par l’Observatoire de Dynamique Solaire (SDO) de la NASA, quarante-huit heures après le début de la tempête géomagnétique.

Quelques photographes, présents lors de la manifestation, ont exprimé leurs impressions en images et en témoignages sur le site spaceweather. 
 »Après des heures d’attente pour le grand spectacle (…), j’étais sur le point d’abandonner. Puis, soudain, une étincelle à l’horizon a  grandi, grandi et grandi ! » raconte le Norvégien Ole Salomonsen. Il poursuit : « J’ai vu un peu d’aurores dans ma vie mais jamais comme celle-ci! Je pense que tout ce que je peux dire est WOW!« 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Si l’impact visuel est impressionnant, l’éruption solaire à l’origine d’une telle manifestation ne devrait provoquer aucune dégradation majeure. En effet, l’éjection de masse coronale (CME) suivant l’éruption ne s’est pas dirigé directement vers la Terre. Voyageant à quelque 1.400 kilomètres par heure, elle a néanmoins tout de même interagi avec l’environnement magnétique terrestre comme en témoignent les aurores. Quant aux autres perturbations possibles, les systèmes informatiques des satellites en orbite autour de la terre et les systèmes de communication au niveau des régions d’Extrême Arctique pourraient être légèrement affectés.

Source : maxisciences.com

Publicités

Publié le 7 septembre 2012, dans Astronomie-Espace, Photographies, Planète et Nature, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. 3 Commentaires.

  1. Je ne me lasse pas de ces couleurs féériques

%d blogueurs aiment cette page :