Le pamplemousse fortement déconseillé avec de nombreux médicaments

Une revue médicale française indépendante affirme que le pamplemousse est fortement déconseillé avec de « nombreux médicaments ».

D'après une revue médicale française, dans certains cas, le pamplemousse peut être dangereux pour la santé.D’après une revue médicale française, dans certains cas, le pamplemousse peut être dangereux pour la santé. 

La consommation de pamplemousse « au cours d’un traitement médicamenteux » est fortement déconseillée par la revue médicale française indépendante Prescrire en raison d’interactions possibles avec des « dizaines de médicaments ». Le pamplemousse est connu depuis des années pour agir sur le métabolisme de « nombreux médicaments » avec des effets indésirables graves parfois observés, souligne cette revue dans son numéro de septembre.

Des dizaines de médicaments sont concernés par ces possibles interactions avec l’agrume. Parmi ceux-ci : les statines contre le cholestérol, les benzodiazépines (tranquillisants), les immunodépresseurs (inhibiteur du système immunitaire) ou encore les inhibiteurs calciques, substances utilisées pour traiter des troubles cardiaques. « La gravité des quelques observations publiées est à elle seule une bonne raison de ne pas consommer du pamplemousse, notamment du jus de pamplemousse, au cours d’un traitement médicamenteux », juge la revue dans un communiqué.

Nombreux effets indésirables

On ignore les mécanismes précis expliquant ces interactions. De nombreuses substances présentes dans le pamplemousse ont été mises en cause. D’après certaines « hypothèses », le pamplemousse provoquerait l’inhibition d’enzymes qui habituellement métabolisent les médicaments, conduisant à des risques de surdosage. Dans d’autres cas, plus rares, on observe au contraire une diminution de la concentration de substances médicamenteuses dans le sang, ce qui nuit à l’efficacité du produit. Les effets indésirables observés peuvent être graves : destruction musculaire (rhabdomyolyse), insuffisance rénale aiguë, tremblements invalidants, chocs hémorragiques, avec « parfois une évolution mortelle », selon la revue.

Alors que le rôle potentiellement perturbateur du pamplemousse est connu depuis des années, des travaux plus récents indiquent que d’autres jus, notamment le jus d’orange, pourraient également exposer à des effets indésirables de médicaments, selon cette revue connue pour donner des évaluations indépendantes sur les nouveaux médicaments. Les interactions avec les aliments, lorsqu’elles existent, sont toutefois clairement indiquées dans les notices des médicaments en question. Celles-ci mentionnent les aliments à éviter et la nature du risque encouru. En outre, il appartient au médecin et au pharmacien de mettre en garde le patient contre d’éventuelles interactions alimentaires.

Source : AFP Via Lepoint.fr /© Martin Lee / REX/SIPA

Publicités

Publié le 2 septembre 2012, dans Santé-Alimentation, et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 5 Commentaires.

  1. …les seuls effets indésirables sont ceux des médicaments !!
    Quand ils arrêterons de nous faire avaler de « la mort en capsules » tout ira mieux, celà fait 3 ans que j’ai arrêté de prendre ces soit disant pilules miracle et je vais très bien !!
    C’est marrant ça, tout ce qui naturellement est bon pour la santé devient DANGEREUX…et ils faut les croire sur parole ???
    ….comme pour les vaccins, faut qu’ils arrêtent de nous prendre pour des cons, des simples d’esprit, je ne leur fais plus aucune confiance et je sais de quoi je parle.
    Et n’oublions pas que tous les médicaments à la base, viennent de mère nature !!
    Notre monde tourne à l’envers !!

    • Je suis d’accord avec toi, quand je peux me passer de la médecine traditionnelle et me tourner
      vers la naturothérapie, l’homéopathie, l’acupuncture et même le magnétisme je le fais,
      mais là on parle d’interactions.
      Les plantes sont puissantes et c’est justement pour cela qu’il
      faut faire attention lorsqu’on les utilise avec des médicaments.
      Il ne faut pas oublier leur dangerosité même quand tu les prends seules, je sais que trop de réglisse augmente le rythme cardiaque,
      que la sauge peut perturber ton cycle hormonal, la bourrache qu’on utilise je crois pour les problèmes féminins ou de peau ou les 2
      je sais plus peut causer des dommages au foie prise en grande quantité et est même soupçonnée de provoquer le cancer,
      autres plantes soupçonnées d’effets secondaires indésirables, citons le ginkgo biloba, l’hydraste, le chardon-Marie, le ginseng, le kava et l’ail.
      Je préfère mille fois me soigner par les plantes (lorsque c’est possible) mais avant de les prendre je me renseigne et c’est
      ce que chacun devrait faire!

  2. A voir dans la vidéo , le Dr Moulinier aborde brièvement au sujet du pamplemousse 🙂

  3. J’avais lu aussi que c’était déconseillé avec les traitements de l’impuissance et que du coup, les papys qui en prenait en même temps avaient des violents effets secondaires… Pas cool !

%d blogueurs aiment cette page :