Le soleil peut protéger la Terre contre l’astéroïde Apophis

L’impact du rayonnement solaire sur l’orbite de l’astéroïde Apophis peut prévenir sa collision avec la Terre en 2036, a déclaré mercredi un collaborateur de l’Institut d’astronomie de l’Académie des sciences lors du 7e congrès aérospatial international.

Les astronomes russes estiment que le calcul de son orbite n’a pas pris en considération le soi-disant « effet Yarkovski » qui se traduit par le changement de l’orbite du corps qui tourne autour de son axe sous l’effet du rayonnement solaire, ce qui peut sensiblement changer la direction du déplacement d’Apophis. Ainsi « la possibilité de la collision entre la Terre et Apophis en 2036 est minime ».

Si une collision entre l’astéroïde Apophis et la Terre est fort peu probable, des chercheurs russes ont calculé la date à laquelle cet événement pourrait se produire. Selon les spécialistes, le 13 avril 2029 Apophis se rapprochera de la Terre à une distance de 38 000 km.

Découvert en 2004, cet astéroïde suit une orbite proche de celle de la Terre et la croise à deux reprises lors de ses révolutions. Le vendredi 13 avril 2029, Apophis s’approchera de la Terre , et selon Leonid Sokolov, professeur à la faculté de mécanique céleste de l’université de Saint-Pétersbourg, cité par l’agence RIA Novosti, il pourrait « entrer en collision avec la Terre le 13 avril 2036 ».

Toutefois nombre d’astronomes, et notamment les chercheurs de l’Institut d’astronomie appliquée de l’Académie des sciences de Russie, estiment extrêmement peu probable cette collision.
Pendant plusieurs mois, suite à la découverte d’Apophis, astéroïde d’un diamètre de 270 mètres d’une masse d’environ 27 millions de tonnes, les chercheurs craignaient de le voir entrer en collision avec la Terre ou la Lune en 2029. Une collision dont l’énergie aurait été équivalente à l’explosion de quelque 34 bombes nucléaires d’Hiroshima. Mais cette possibilité a été écartée, les astronomes ayant déterminé avec plus de précision la trajectoire de l’astéroïde.

Comme l’a rappelé le professeur Sokolov, la Nasa estime que onze autres objets spatiaux pourraient au cours du XXIe siècle, entrer en collision avec la Terre, dont quatre avant 2050.

Sources : french.ruvr.fr ,AAA10 et wikipédia.fr

 

Publicités

Publié le 29 août 2012, dans Astronomie-Espace, et tagué , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. 38000 km s’est proche quand on parle d’astronomie! Quitte a choisir je préférerai 38000 km plutôt que la terre mais bon on verra l’évènement très certainement de prés,2029 s’est proche! 😦

%d blogueurs aiment cette page :