OANI et contact au Japon en 1803

hitachi-japon-1803-1.jpg

Une histoire particulièrement étrange et assez bien documentée est apparue pendant la période Edo japonaise (1603-1867). Cette période a été d’ailleurs la dernière pour les japonais en ce qui concerne un isolement exceptionnellement bénéfique pour sa prospèrité, sa paix et sa culture, qui se sont développés plus facilement. Cette assez longue période sans guerre, sans migrations ni commerce avec l’extérieur pratiquement a donc permis un développement complet de la culture japonaise sur toutes les îles que comporte ce grand archipel, y compris ses légendes et folklores, la mythologie étant cultivée et améliorée.

Mais une histoire retient particulièrement l’attention, car il ne s’agit pas d’un vieil héritage japonais ancestral, mais bien d’une nouvelle légende apparue à l’époque :

La datation n’est pas très précise, mais on sait que, un jour ne l’année 1803, quelques pêcheurs du petit port de Harasha-ka-Hama, au nord du Japon, venait d’arrêter leur dur labeur de la journée pour se reposer, lorsqu’ils repèrent un objet étrange venant du rivage. De loin, les hommes voient ce qui ressemble à un bateau étrange, apparemment à la dérive sans but dans l’océan Pacifique. Alors qu’il dérivait plus proche du rivage, les pêcheurs ont décidé de plonger et d’aller le voir de plus près. Très intrigués mais avec prudence, les hommes nagent lentement vers le « bateau » pendant que la marée les aide en le rapprochant encore. Dès qu’ils sont assez proches, ils savent que ce n’était pas ordinaire, ce n’était rien de ce qu’ils avaient jamais vu de leur vie.

© Yves Herbo / Lire la suite de l’article sur son site ICI

Publicités

Publié le 24 août 2012, dans Enigmes historiques, Ufologie et Vie E.T., et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. Commentaires fermés sur OANI et contact au Japon en 1803.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :