Une étrange momie et des crânes mystérieux

Assez fréquemment d’étranges squelettes et momies sont mis au jour dans le monde. C’est le cas pour cette momie exposée au Museum d’Histoire Naturelle d’Uberaba au Brésil ainsi que pour les crânes de Cholula au Mexique…Retour sur ces cas intéressants…

 L’étrange momie du musée Estevanovic

Description de la momie d’Uberaba au Brésil

Les administrateurs du Musée ne connaissent pas la provenance de cette momie. Cette dernière dormait depuis longtemps dans les caves du musée. Ils pensent que le squelette aurait été ramené d’Egypte.

Comme vous pouvez le voir sur les photos, le squelette présente une tête particulièrement difforme.
Le crâne fait environ deux fois le volume d’un crâne humain normal. Il est d’ailleurs totalement disproportionné par rapport au reste du corps. De plus, les pieds possèdent six doigts.

Sa physionomie si particulière rappelle par bien des points celle d’un alien. Petite taille, une grande tête disproportionnée, apparemment pas d’oreilles, etc… La petite momie présente une morphologie qui correspond assez bien aux représentations des Petits Gris faites par divers témoins de par le monde.

Une ressemblance qui n’a pas laissé les chercheurs indifférents puisque certains ont même envisagé publiquement que ce squelette pourrait être la preuve de la présence « alienigène » dans le lointain passé de l’humanité. Ce discours s’appuie aussi sur l’existence des nombreux textes anciens faisant référence à la présence des Dieux venus du ciel. La momie pouvant être précisément un de ces Dieux aux apparences multiples. D’autres voix s’élèvent naturellement pour affirmer que ce petit être momifié est en réalité un enfant ayant souffert d’une forme extrême d’hydrocéphalie. Le mystère plane en tout cas sur les origines de ce petit squelette. Les administrateurs du musée prétendent ne pas connaître précisément le lieu de sa découverte récente.

Ils pensent que la momie pourrait provenir d’Egypte mais ils n’en sont pas sûrs. L’Egypte est en tout cas une bonne piste. Les égyptologues ont en effet déjà exhumé par le passé deux petites momies très étranges en Egypte et dont la morphologie présente quelques similitudes avec celle de la momie d’Estevanovic. En effet, peu de gens le savent, mais la dépouille de Toutankhamon n’était pas la seule momie inhumée dans la fameuse tombe royale découverte par Howard Carter. Le retentissement de la découverte de l’unique tombe intacte a fait l’effet d’une bombe dans le monde et il est naturel que la présence de deux momies à l’allure bizarre soit passée inaperçue dans l’effervescence médiatique provoquée par l’exhibition de l’or du pharaon qui aveuglait autant les yeux que les esprits. Les égyptologues ont avancé que les deux momies accompagnant le jeune roi dans sa dernière demeure étaient celles de ses enfants morts prématurément des suites d’anomalies génétiques.

Et les choses en sont restées là. Pourtant, les deux modestes momies ne manquent pas d’intérêt…

Quoi qu’il en soit la momie conservée par le musée Estevanovic n’est exposée au public que le dimanche, et sous bonne garde. On a déjà essayé en effet de la dérober une dizaine de fois… Le crâne mesure environ 50 cm de haut, il est à peu près deux fois plus volumineux que celui d’un homme adulte. Le corps étant très abîmé, seul le pied droit du squelette est demeuré à l’état de momie comme le montrent les photos de Paulo Nogueira. Alors, que dire finalement de cette momie ?

Anomalie génétique atroce ou preuve d’une présence extraterrestre aux côtés des hommes par le passé… À vous de voir, en attendant que la science ne se décide à étudier sérieusement ces squelettes étranges dont il existe quelques rares spécimens de part le monde.

Les ‘Dieux’ de Cholula (au Mexique):

L’affaire débute avec une série de photographies prises en 1975 au complexe de temples de Cholula, au Mexique, à 140 kilomètres au sud-est de Mexico. Cholula est un centre religieux de première importance, laissé quasiment intact par les envahisseurs espagnols si ce n’est leur habitude de construire des églises par-dessus les temples existants. L’un des temples est d’inspiration Aztèque et est dédié à deux êtres que les populations locales appellent des « Dieux », qui vécurent avec eux à une époque située entre 300 et 900 après JC.


Cette photographie fut prise en 1975. Ces crânes sont connus sous le nom de « Dieux de Cholula ». 

LA LÉGENDE:

« Deux « *Dieux », un mâle et une femelle furent laissés sur Terre par d’autres « *Dieux » pour enseigner au peuple local tout ce qui pourrait leur servir à créer une culture, la brillante culture qu’ils ont effectivement créée. Ces « *Dieux » restèrent parmi eux assez longtemps pour leur enseigner les mathématiques, l’astronomie et d’autres sujets. Malheureusement, avant qu’ils aient eu l’occasion de retourner chez eux, d’autres « *Dieux », différents, se présentèrent, il y eut un conflit et les deux « *Dieux de Cholula » furent tués. « 

La population en deuil enterra les corps dans le temple qu’il leur avait déjà construit, et un culte fut célébré et perdura jusqu’à nos jours, ou quelqu’un décida de déterrer les corps pour les exposer dans un cercueil de verre placé contre le temple.

Cholula est célèbre pour sa Grande Pyramide. C’est la plus grande pyramide faite par l’homme en termes de volume déplacé (4,45 million de m³). Elle fait 350 m de côté et 66 m de haut.

Construite à l’origine par les Olmèques trois siècles avant J-C, elle a été complétée et utilisée par les Toltèques et les Aztèques comme lieu de rituel religieux et de sacrifice humain. Aujourd’hui la pyramide disparaît presque entièrement sous une colline d’aspect naturel au sommet de laquelle trône l’église de Nuestra Señora de los Remedios, Notre-Dame-du-Bon-Remède ou du Bon-Secours en français. Dans la mythologie aztèque cette montagne a été la maison des géants fils de Cihuacoatl et Mixcoatl, qui habitait sur la terre pendant le déluge Atonatiuh.

Sources : le journal portugais Correio da Manhä via Dossiers Secrets.fr,Terra Nova.com, Wikipédia.fr

Lire également : « De mystérieux crânes à cornes« 

Publicités

Publié le 21 août 2012, dans Enigmes historiques, Ufologie et Vie E.T., et tagué , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

%d blogueurs aiment cette page :