EMI-NDE : Que devient la conscience quand le coeur s’arrête ? -Vidéos-

Pim van Lommel est un cardiologue hospitalier néerlandais. Il est actuellement l’un des plus importants spécialistes des Expérience de mort imminente, EMI (NDE en anglais) au monde. Il est l’auteur d’une étude scientifique capitale sur les EMI publiée dans la prestigieuse revue médicale « The Lancet » en 2001.

A la suite de ses recherches scientifiques récentes portant sur des expériences de mort imminente vécues par des personnes ayant survécu à un arrêt cardiaque, le Dr van Lommel a défini un nouveau concept sur la continuité de la conscience. En effet, Pim Van Lommel a la particularité d’étudier ces NDE de manière prospective.

La prospective est la démarche qui vise à se préparer à demain.Elle ne consiste pas à prévoir l’avenir mais à élaborer des scénarios possibles sur la base de l’analyse des données disponibles (états des lieux, tendances lourdes, phénomènes d’émergences) et de la compréhension et prise en compte des processus sociopsychologiques.

En 1975 ces expériences ont été identifiées et décrites par le psychiatre Raymond Moody  sous le nom de « Near Death Experience » (NDE), reprenant une expression qui avait déjà été proposée par Victor Egger en 1895.

D’après l’étude de Pim van Lommel publié dans the Lancet en 2001, sur 344 patients réanimés d’un coma secondaire à un arrêt cardio-circulatoire, 18 % (62 patients) décrivaient une réelle EMI. D’autres études semblent indiquer que ce chiffre pourrait être légèrement surévalué et que la fréquence réelle serait d’environ 12 %.

Après avoir repris conscience, les patients font un récit qui présente souvent de nombreuses similitudes : impression de décorporation, conviction d’être mort mais conscient dans un corps immatériel, déplacement le long d’un tunnel, lumière intense, rencontre avec des personnes décédées ou des  » êtres de lumière « , remémoration en accéléré de sa propre existence, prises de conscience, etc. Dans l’immense majorité des cas, il s’agit d’une expérience agréable et qualifiée de  » lumineuse « , voire clairement mystique, souvent si forte que la personne éprouve ensuite des difficultés pour revenir à la réalité matérielle du monde. Seuls 4 % des personnes décrivent cette expérience comme effrayante ou désespérante.* (vidéos témoignage en  bas de l’article)

Dans cet entretien vidéo mené par Mel Van Dusen, il explique ce qui l’a conduit à formuler l’hypothèse suivante :  » à la différence du corps ou du cerveau, la conscience n’est pas -locale- ;  elle n’est pas le pur produit de l’activité cérébrale, mais jouit d’un mode d’existence autonome. »

Vidéos sous-titrées Fr :

Les 5  vidéos suivantes (toujours de courte durée) sur Dailymotion

Ci-dessous, le témoignage de Mickey Robinson, victime d’un accident d’avion :

* Vidéos-témoignages de  « rescapés de l’enfer » :


Publicités

Publié le 20 août 2012, dans Esotérisme-Paranormal, Sciences-Technologies, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 5 Commentaires.

  1. Je permet de citer le film:  » L’ Expèrience Interdite « 

    • Permets-toi mon ami! Très bon film quoiqu’un peu critiqué je sais plus trop pourquoi,
      çà date…Ils feraient bien de le rediffuser… C’est vrai que c’était bien, comme
      Dead Zone, le film, pas la série..

  1. Pingback: Actualité articles | Pearltrees

%d blogueurs aiment cette page :