Canicule : des records de température déjà battus

Une extension de la vigilance orange, qui concerne 21 départements, devrait être annoncée samedi en milieu d’après-midi.

21 départements sont placés en vigilance orange canicule. (SIPA)

21 départements sont placés en vigilance orange canicule. (SIPA)

Des records de température ont été battus ou devraient l’être au cours du week-end, avec des sommets parfois jamais atteints une deuxième quinzaine d’août, voire parfois l’ensemble du mois d’août, selon « Météo-France ».

Une extension de la vigilance orange, qui concerne 21 départements, devrait être annoncée samedi en milieu d’après-midi, vers l’est et le nord-est du pays, a indiqué « Météo-France » à l’AFP. Le « paroxysme » de cet épisode caniculaire est attendu samedi et dimanche, selon le prévisionniste François Jobard.

Pic de température

Les températures élevées touchent ou vont toucher une majorité de la France, et des records établis lors de la canicule meurtrière de mai 2003 devraient être battus. Pour autant, l’épisode sera beaucoup moins durable, même s’il est « remarquable » et « pas à négliger », selon François Jobard.

Il devrait faire par exemple 38 degrés à Paris ce samedi ou dimanche, un record pour après le 15 août (il n’a jamais fait plus de 36 à cette époque de l’année).

Mais il ne s’agit que d’un « pic de température » ne nécessitant pas une entrée en vigilance orange : la forte chaleur ne devrait pas durer les trois jours nécessaires pour qu’on parle de canicule, puisqu’on attend 29 degrés à Paris lundi.

A Strasbourg on attend 38 degrés, un chiffre très proche du record d’août 2003 de 38,5, et à Metz 39 degrés (record 2003 : 39,5).

En région Centre, du côté d’Orléans, on devrait atteindre 39 degrés samedi après-midi, « un record pour une deuxième quinzaine d’août ». D’ailleurs, selon « Météo-France », on pourrait battre le record pour tout le mois d’août dans cette région.

Dans le sud-ouest, on a battu à Bordeaux un record pour la deuxième quinzaine d’août avec 39,1 degrés, contre 38,7 le 21 août 1922. La chaleur maximum d’un mois d’août avait été le 4 août 2003 de 40,7 degrés.

A Grenoble, on pourrait battre dimanche le record absolu pour un mois d’août, avec 40 degrés attendus.

Source : météo-france.com via Lenouvelobs.com

Publicités

Publié le 18 août 2012, dans Planète et Nature, et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. J’espere pour vous que cela dura moins longtemps que chez nous …
    nous avons été grosso modo un mois a suer et meme la nature en a ressenti

%d blogueurs aiment cette page :