Nucléaire : de « potentielles fissures » sur deux réacteurs en Belgique

La centrale nucléaire de Doel, en Belgique. (DIRK WAEM / BELGA / AFP)

L’Agence de contrôle nucléaire belge (AFCN) n’exclut pas la fermeture définitive de deux des sept réacteurs du pays pour des raisons de sécurité dans un document interne obtenu mercredi 8 août.

Les deux réacteurs, Doel 3 et Tihange 2, ont été mis à l’arrêt pour des contrôles qui ont fait apparaître de « potentielles fissures » dans la cuve du premier. La cuve de Tihange 2 venant du même fabricant, l’AFCN n’exclut pas « dans le plus extrême des cas » la perte des deux réacteurs pour la production d’électricité.

Source : lenouvelobs.com

Publicités

Publié le 8 août 2012, dans Planète et Nature, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

%d blogueurs aiment cette page :