Comment développer votre intuition, votre médiumnité

En plein coeur des vacances, je vous propose une série d' »exercices » afin de vous aider à développer votre intuition, votre réceptivité et pourquoi pas votre médiumnité! Ils pourront vous paraître étranges, déroutants, voire même farfelus mais laissez votre côté rationnel à la maison et partez en vacances…intuitives!

 

En opposant nos peurs, nos doutes et nos désirs à notre intuition, nous l’empêchons tout simplement de s’exprimer. Inversement, lorsque nous sommes détendus, sans inhibitions et sans projections, nous pouvons percevoir en toute liberté les messages qui proviennent des profondeurs de notre être.

C’est ainsi que chacun de nous sans exception, peut avoir accès à son intuition…

L’intuition est un état de connaissances indépendant de la raison.

Le mot latin intuitio désigne l’action de voir une image dans une glace.
Le mot  » intuitio  » veut dire tout simplement voir à l’intérieur.

 

15 Exercices pour développer votre intuition

Exercices de niveau 1 :

ECOUTEZ vos réactions physiologiques

Notre corps est un véritable émetteur-récepteur, un radar qui capte et envoie des informations capitales. Encore faut-il être attentif.
Une simple réaction épidermique au toucher d’une personne peut vous en apprendre beaucoup plus qu’une discussion de trois heures.
Chaque « message corporel » est à prendre en compte : pincement au coeur, bouffées de chaleur, picotements, bourdonnements d’oreilles, vue troublée, goût amer dans la bouche, frissons, léger mal de ventre, nausées, démangeaisons… Prêtez attention aux petites réactions de votre corps et essayez de  déterminer ce qu’elles signifient.

FIEZ-VOUS à votre « flair »

L’odorat détecte une foule d’informations inouïes dont nous n’utilisons consciemment qu’une infime partie. L’homme moderne, à l’instar des animaux, détecte des millions de molécules volatiles et parfumées, les phéromones, émises par la peau de tous ceux qu’il croise. Il est extrêmement sensible aux odeurs corporelles et de récentes études ont démontré qu’elles varient en fonction de nos humeurs et de notre mode de vie. Chaque fois que quelqu’un ou quelque chose ne vous inspire pas, chaque fois que vous vous dites « je ne peux pas le sentir! », arrêtez de nier vos premières impressions,surtout quand elles sont négatives. Tenez compte de votre instinct, cessez de tout analyser, de tout rationaliser. Même si cela vous semble idiot, laissez-vous guider par votre petite voix intérieure.

AIGUISEZ votre sens de l’observation

Il n’y a pas de hasard. Tout ce que vous percevez, tout ce que vous remarquez à un sens. Un rayon de soleil qui se pose sur un objet, une vieille chanson qui  vous revient en mémoire, votre attirance passagère pour la couleur rouge, un mot entendu pour un autre, bref, tous les détails apparemment anodins qui frappent votr esprit sont des signes à interpréter, des réponses à vos questions inconscientes.

TRAVAILLEZ votre souffle

Le souffle est important pour modifier votre état intérieur de conscience. Quand vous respirez profondément, vous vous détendez et, tout en restant conscient, toutes les idées que votre logique refoule peuvent affleurer.
Commencez par respirer pleinement et profondément en liant les inspirations et les expirations. Détendez-vous et laissez aller vos tensions et votre stress Ne pensez qu’à dopter votre souffle et aux sensations de votre corps. Au bout d’une dizaine de minutes, vos pensées les plus intimes vont affluer. Contentez-vous de les laisser venir, n’essayez ni de les maîtriser ni de leur donner un sens.

MENAGEZ-VOUS des pauses

Les personnes stressées ne prennent pas le temps de laisser vagabonder leur esprit à leur gré. A tort, car ces moments d’attention flottante sont très propices à l’émergence des intuitions, des bonnes idées, des images fugitives et des sensations signifiantes. Le cerveau est alors en « état alpha », c’est à dire en phase de totale relaxation physique et mentale. Apprendre à lâcher prise permet ainsi de se recentrer sur ses fonctions vitales essentielles. Réservez-vous des moments de calme sans radio, sans télévision, sans musique, juste pour penser à vous, vous retrouver. Faites des promenades dans la nature. Levez les yeux et regardez tout simplement le ciel, les nuages. Allongez-vous sous un arbre et contemplez ses branches et son feuillage. Observez le flux et le reflux de la mer ou encore l’étendue des champs à la campagne.
C’est alors que vous devez être attentif aux sensations, aux sentiments, aux mots et aux images qui défilent sans raison apparente. Laissez flotter vos pensées, sans juger, restez neutre, spectateur, et  vous obtiendrez des réponses aux questions que vous vous posez.

EXERCICES DE NIVEAU 2 :

LAISSEZ-VOUS porter par vos associations d’idées.

Pensez à un sujet qui vous préoccupe, laissez filer vos pensées sans les diriger. Notez les enchaînements, même s’ils vous semblent saugrenus. Si tel mot vous fait penser à telle situation puis à telle anecdote ou à tel film, c’est pour une raison précise. A vous, ensuite, de dé ouvrir le fil conducteur et de comprendre le sens des messages.

FAITES des prédictions!

L’entraînement quotidien est important pour développer son intuition. Testez vos facultés le plus souvent possible. Multipliez les expériences au cour s de la journée et notez la justesse de vos intuitions.
Par exemple, essayez de deviner avant de décrocher qui est au bot de la ligne chaque fois que votre téléphone sonne.  Faites des pronostics sur la probabilité de durée d’une histoire d’amour, émettez des hypothèses sur les réactions de vos proches en abandonnant tout raisonnement logique et en vous fiant uniquement à votre feeling. Quand vous discutez avec les autres, essayez de leur faire passer des messages inconscients, concentrez-vous sur leur mental et pensez très fort à ce que vous souhaitez qu’ils disent…Cet exercice est valable toute la journée, chez vous, au bureau, en voiture…

PRATIQUEZ les « évasions-éclairs »

La première étape est de créer en imagination vote paysage naturel idéal : avec de la terre, de l’eau (essentiel), des plantes, du soleil, ou même une légère brise… Ce jardin idéal doit être propice à l’évasion, c’est un endroit qui vous plaît et où vous avez envie de retourner, vote sanctuaire! Il servira de déclencheur à chaque fois que vous voudrez partir consciemment dans un voyage imaginaire et entrer dans un état de conscience modifiée. Ensuite, en cas de stress, au moment où vous ne trouvez pas la solution à un problème, où le s idées de viennent pas, où vous hésitez entre plusieurs décisions, prenez cinq minutez pour vous évader.
Choisissez un endroit calme, isolez-vous. Asseyez-vous confortablement, détendes-vous, fermez les yeux et visualisez votre paysage, sentez ses odeurs, marchez en enfonçant vos pieds dans le sol, humez le ‘air, la brise caresse votre peau, admirez les couleurs. Vous vous approchez d’une rivière et le bruit de l’eau vous détend davantage, installez-vous dans cet espace quelques minutes. Respirez profondément, faites un lien avec votre respiration, imprégnez vous de la beauté de « votre » lieu.
Ouvrez les yeux, vous êtes à présent régénéré(e), ressourcé(e) et en phase avec vos pensées intuitives. Vous pourrez ensuite trouver la solution à vos problèmes et agir en accord avec vos désirs profonds.

PRATIQUEZ « l’induction des rêves »

Votre intuition connaît les réponses à vos problèmes. Pour avoir accès à votre stock d’informations inconscientes, passez par vos rêves. Vous pouvez commander et interroger un rêve sur n’importe quel sujet! Choisissez la préoccupation à laquelle vous  aimeriez avoir une réponse. Il peut s’agir d’une promotion professionnelle, d’un projet, d’une rencontre amoureuse, etc. Condensez précisément de que vous voulez savoir en une seule question. Au moment de vous endormir , concentre-vous sur cette préoccupation. La concentration peut être améliorée en répétant votre question et en visualisant le problème jusqu’au moment où vous sombrez dans le sommeil.
Ensuite, c’est très simple, il n’y à qu’à laisser agir les rêves qui vous apporteront la réponse à vote question. Attention, cela ne fonctionne pas forcément du premier coup, alors n’hésitez pas à reposer votre question jusqu’à  ce qu’enfin vous disposiez des éléments rêvés nécessaires. N’oubliez pas que les messages réponses oniriques utilisent des codes et symboles qui demandent à être interprétés et bien interprétés!

APPRENEZ la « visualisation créatrice »

Le principe est simple. Il suffit de définir clairement son objectif, de s’en construire une image mentale précise et forte, puis de la vivre intensément en imagination jusqu’à ce que votre projet se réalise. Croire en soi et en ce qu’on entreprend est la clé du succès.
Fermez les eux, visualisez-vous dans un an et imaginez que durant l’année qui vient de s’écouler votre projet s’est réalisé. Même si cela n’existe pas encore, faites conne si c’était du passé. Imaginez la vie de vos rêves avec autant de détail  possibles et affirmez « ceci est pour moi »,  » je suis prêt(e) à faire le nécessaire pour l’obtenir », « c’est possible »!

EXERCICES DE NIVEAU 3

FAITES LE SILENCE MENTAL DANS VOTRE ESPRIT

Méditer régulièrement permet de développer son intuition; cela crée la disponibilité » d’esprit et le silence intérieur nécessaires. Il est préférable de pratiquer la méditation à heure fixe, le matin de préférence et dans un endroit réservé à cette activité.
Il suffit de faire, pendant vingt minutes au moins, le vide complet dans votre tête. Choisissez un endroit calme où vous ne serez dérangé ni par vos proches ni par les bruits extérieurs. Ne bougez plus, respirez profondément, oubliez les impératifs et les tracas, ne pensez plus à rien.
Imaginez que vous êtres un ciel vaste et bleu ,que vos sentiments et vos pensées sont des petits nuages blancs qui ont et viennent et détachez-vous. Concentrez-bous uniquement sur cette idée « Je suis. Je suis simplement. Etre, suffit » . Quand le vide est fait, ramenez-vous à la conscience de tous les jours et détendez-vous.

LA MEDITATION DE L’ARBRE

Imaginez que vous marchez dans la nature et que vous découvrez un arbre. L’image de l’arbre représente votre état intérieur du moment. Prenez de la distance et  regardez-le. Comment le trouvez-vous?
Ensuite demandez à voter intuition de vous communiquer ce dont l’arbre à besoin ,quels sont ses manques. Vous saurez ainsi ce dont vous-même avez besoin pour vous sentir mieux. Une fois que vous avez obtenu les réponses laissez l’image de l’arbre s’effacer.

LA MEDITATION DE LA MAISON

Demandez à votre intuition de vous donner l’image d’une maison. Cette maison c’est vous. Explorez les pièces, les objets, les meubles, les couleurs. Y a-t-il des signes de présence d’autres personnes? Vous sentez-vous bien, en sécurité? Y a-t-il des choses qui ne vont pas? Faut-il modifier certaines pièces, agrandir, changer la décoration, vider le grenier, revoir les fondations? Votre intuition vous donnera des indices pour mieux comprendre dans quel domaine vous éprouvez des insatisfactions.

La maison est une représentation de  l’individu et de son corps. L’aspect extérieur de la maison symbolise notre apparence et nous renvoie la vision que nous avons de nous-mêmes. A l’intérieur, chaque pièce possède un fonction et un symbolisme particulier. La salle de bains est un lieu qui représente les fonctions organiques(circulations sanguine, digestion,…) , elle peut représenter également un manque de vitalité ou un manque certain de motivation.
La cave symbolise la partie obscure d l’individu, ses comportements négatifs, son passé. Nous y entassons les souvenirs encombrants. La cave doit donc être débarrassée et ne pas être encombrée de choses inutiles. La cuisine symbolise notre faculté à assimiler des connaissances nouvelles pour que l’esprit nourrisse le corps. S’il y a des plats cuisinés il s’agit d’une représentation de notre capacité à transmettre nos connaissances… La chambre est la partie la plus personnelle de l’individu. Confortable et spacieuse elle indiquera que vous vous sentez en parfait accord avec votre intimité. Si vous n’y êtes pas tranquille, pas seul(e), c’est que votre entourage ne respecte peut-être pas votre intimité… La salle à manger et le lieu de la communication avec les membres de la famille. Le grenier correspond à notre cerveau où sont stockées toutes les informations, tous les souvenirs, les premières émotions… S’il est trop encombré c’est que l’esprit est encombré lui aussi, incapable de faire la part des choses… Les portes représentent votre ouverture sur le monde, des portes condamnées vous empêchent d’avoir accès à tous vos potentiels. Les fenêtres sont les ouvertures sur l’extérieur, à l’image de nos yeux, si leur nombre est élevé c’est positif, des fenêtres sans vitres ou volets ont un sens négatif, vous êtes trop ouvert(e) et incapable de vous protéger, brisées, elles soulignent la fragilité de vos yeux, un problème de vision… La façade représente bien sûr notre apparence, etc…

LA MEDITATION DE LA LUMIERE

Si vous vous sentez vidé, sans énergie, il est temps de recharger vos batteries. Fermez les yeux, respirez lentement, régulièrement, consciemment. Imaginez de la lumière au-dessus de votre tête, une rivière de lumière dorée, liquide, qui se répand en vous et coule autour de vous, entrez dans un bain de lumière dorée. Remplissez vous de lumière, imaginez la circulant dans votre corps. Quand vous êtes rééquilibré, à nouveau plein d’énergie vitale, ouvrez les yeux, étirez votre corps et bougez dans la  pièce. Vous voilà prêt à affronter le monde sans anxiété.

LA MEDITATION DES CHEMINS

Idéale pour les prises de décision et les situations difficiles. Pensez à votre problème et envisagez les multiples issues possibles. Imaginez que chaque choix correspond à un chemin, donnez-lui un nom et promenez-vous, explorez-le. Où va ce chemin, la promenade est-elle agréable? Vous sentez-vous bien? Y a-t-il des obstacles, une issue? Soyez ouvert(e) à toutes vos impressions pendant vos promenades imaginaires. Revenez ensuite à l’intersection des chemins et explorez chacune des options possibles. Ce que vous ressentez correspond à la situation embarrassante qui vous pose problème dans votre vie. Ecoutez votre coeur et prenez une décision en tenant compte des ses avertissements.

Et quantité d’autres exercices simples et amusants :

Vous posez votre question, par exemple : « vais-je faire une rencontre amoureuse importante? »

Puis, vous prenez un livre (roman, dictionnaire, etc…)  avec pas mal de pages quand même (ce n’est pas obligatoire mais c’est mieux), vous fermez les yeux et vous l’ouvrez (toujours les yeux fermés) à n’importe quelle page en pointant votre doigt sur n’importe quelle ligne et vous lisez ce qui vient après.

Ou encore :

Vous posez votre question : par exemple : « La personne que je viens de rencontrer (Zoé/Alex) me convient-elle/il ?  »

Et vous décidez que VOUS AUREZ LA RÉPONSE pendant votre trajet en voiture, en bus, avion, RER, etc… ou pendant que vous écoutez la radio, TV ou lisez le journal…Et puis VOUS OUBLIEZ tout en étant quand même attentif/ve. C’est-à-dire que vous vaquez à vos occupations mais vous n’êtes pas OBSÉDÉS par la question (au début c’est un peu difficile mais après on prend le rythme).Et puis subitement vous entendez quelqu’un qui parle d’une Zoé ou d’un Alex en de bons termes et là vous avez votre réponse. Donc la réponse est OUI. 

Vous pouvez aussi glisser des photos, des noms de lieux, des nombres à l’intérieur d’enveloppes distinctes. Mélangez-les toutes puis tirez-en une au hasard. Faites le cheminement pour entrer en votre intérieur, au niveau du cœur. Faites le calme, le vide dans votre tête puis posez la question mentalement : qu’y a-t-il dans cette enveloppe? Lorsque vous « recevez » la réponse, vérifiez son contenu.

Quelle que soit la méthode que vous utiliserez n’oubliez jamais que la question posée doit être spécifique, très précise et sans ambiguïté pour qu’une réponse soit possible. 

©Maxine-Voyance

Publicités

Publié le 6 août 2012, dans Esotérisme-Paranormal, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Commentaires fermés sur Comment développer votre intuition, votre médiumnité.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :