Augmentation des tremblements de terre : doit-on s’en inquiéter ?

Y’a-t-il vraiment de plus en plus de séismes ? Les relevés de l’activité sismique à l’échelle du globe ne sont fiables que depuis 1900. Cette série de tremblements de terre pose évidemment quelques questions. Est-ce que la Terre s’emballe ? Y’a-t-il vraiment plus de séismes depuis quelques années ? La réponse n’est pas évidente.

Photo: AFP/Kazuhiro Nogi Des voitures sont tombées dans un canal à Tagajo, dans la région de Miyagi au Japon. Mars 2011.

Les données montrent bien que les magnitudes exceptionnelles ont tendance à se multiplier ces dernières années. On observe ainsi que trois des six plus puissants tremblements de terre du siècle sont survenus dans les deux dernières années. 2011 est aussi l’année où l’activité sismique fut la plus intense depuis le débuts des enregistrements à l’échelle du globe, si on prend en compte les tremblements de terre de magnitude supérieure à 4. Mais ces résultats sont à relativiser.

D’une part parce que les données ne sont relevées de manière fiable que depuis 1900 environ. La période est beaucoup trop courte pour en faire ressortir une quelconque tendance, surtout à l’échelle géologique de la Terre et ses milliards d’années. Ensuite, comme le soulignait Ramon Arrowsmith, géologue à l’Université d’Arizona après le terrible tremblement de terre au Chili en 2010, « notre mémoire courte et notre tendance à oublier, associées à une communication toujours meilleure, nous donne l’impression de plus de tremblements de terre, mais ce n’est probablement pas le reflet d’un changement significatif dans l’occurrence de ces phénomènes ».

Pour se faire un avis une bonne fois pour toutes, rien de tel que de consulter les données brutes de l’USGC (United States Geological Survey). L’institut américain répertorie et classe tous les tremblements de terre à l’échelle du globe selon leur intensité depuis 1900. On constate ainsi, à première vue, que le nombre de séisme enregistrés passe de 16 000 en 1990 à 31 000 en 2008. Pourtant, ces chiffres ne sont pas aussi fiables qui le paraissent. L’USGC elle-même admet que l’amélioration de la qualité des mesures et l’augmentation du nombre de stations (de 350 en 1931 à plus de 8000 aujourd’hui) expliquent en grande partie cette tendance à la hausse dans les chiffres.

L’institut américain précise : « Il peut sembler que le nombre de tremblements augmente, mais en fait le nombre de tremblements de terre de magnitude supérieure à 7 reste sensiblement constant ». Quant à l’existence de série de séismes comme la Terre en subit depuis samedi, elle est confirmée par les spécialistes qui parlent de cycles dans la lithosphère et surtout, de liens de causalité entre les différents tremblements de terre. Il est possible que celui de lundi en Argentine soit une conséquence de celui de samedi en Nouvelle-Calédonie. Pas de panique donc. Si la Terre s’agite depuis ce week-end, elle finira par se calmer…avant de recommencer un cycle ou de libérer brusquement toute son énergie.

Maxisciences.com par Molefon, webmaster de Wildkick.
Publicités

Publié le 11 mars 2012, dans Planète et Nature, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Commentaires fermés sur Augmentation des tremblements de terre : doit-on s’en inquiéter ?.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :