Pas de preuve ADN de la présence d’un félin mystérieux en Angleterre

Pas de preuve ADN de la présence d’un félin mystérieux en Angleterre

Selon le site de la BBC, les analyses d’ADN effectuées sur deux carcasses de cervidés trouvées dans le Gloucestershire et imputées à l’attaque possible d’un grand félin non identifié, n’ont pas confirmé cette thèse.

Faisant suite à des observations alléguées de félin mystérieux dans le Gloucestershire (sud-ouest de l’Angleterre), la découverte récente de deux carcasses de cervidés présentant les signes apparents de l’attaque d’un prédateur passionne le public d’outre-Manche.

Cependant, les résultats des analyses d’ADN effectuées sur 45 échantillons de salive prélevés sur ces cadavres et comparés à un référentiel de diverses espèces de félidés et de canidés, s’avèrent négatifs. Les tests en question ont été pratiqués par des experts de l’Université de Warwick à la demande de l’ONG National Trust, qui gère le Woodchester Park, où ont été trouvées les deux carcasses le mois dernier. Mais les analyses n’ont identifié que de la salive de renards (volontiers charognards), en plus de celle des proies elles-mêmes.

« Les gens aiment le mystère de ce genre, et bien que nous n’ayons pas trouvé de félin sauvage, beaucoup de nos visiteurs pensent clairement qu’il pourrait y avoir quelque chose de vivant et d’intéressant, tranquillement caché dans Woodchester Park« , commente pour la BBC David Armstrong, garde forestier en chef du site.

Source : maxisciences

Publicités

Publié le 2 février 2012, dans Mystères, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. Commentaires fermés sur Pas de preuve ADN de la présence d’un félin mystérieux en Angleterre.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :