Un néo-zélandais sème le doute chez les ornithologues

La justice néo-zélandaise a condamné à une amende un fermier de 39 ans qui peignait en rouge les ailes de busards, faisant ainsi croire aux ornithologues qu’une nouvelle espèce de faucons avait été découverte.

Les ornithologues de Nouvelle-Zélande se sont interrogés sur la découverte d’une nouvelle espèce de busards lorsque plusieurs de ces oiseaux, munis d’ailes rouges, ont été aperçus en 2009 près de Dannevirk (île du nord), a rapporté la presse australienne.

Ces oiseaux avaient en fait été attrapés par Grant Michael Teahan, un fermier de 39 ans, qui leur peignait les ailes avec une bombe aérosol puis les relâchait dans la nature.
«Vous piégiez ces faucons, les peigniez et attendiez la publicité que vous génériez localement», a déclaré le juge Geoff Rea, en prononçant la sentence.

Le canular a été découvert lorsqu’un des oiseaux a été percuté par une voiture, et qu’on a pu attribuer sa couleur à de la simple peinture et non à une mutation génétique.

L’homme a été condamné à une amende de 5.000 dollars néo-zélandais (3.140 euros) et à payer les frais à hauteur de 15.000 dollars de la société de protection des animaux qui avait porté plainte contre lui.

Source : nouvelobs.

Publicités

Publié le 1 février 2012, dans Insolite, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. Commentaires fermés sur Un néo-zélandais sème le doute chez les ornithologues.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :