Un scientifique russe affirme qu’il y a de la vie sur Vénus

Un scientifique russe affirme détenir la preuve qu’il y a bel et bien de la vie sur la planète Vénus !

Une preuve de vie sur Vénus?

Selon Leonid Ksanfomaliti, la photographie qui prouve qu’il y a de la vie sur Vénus a été prise par la sonde soviétique, Venus-13, qui a atterri à la surface de la planète il y a trente ans de cela..

Les photos – prises par la sonde Venus-13 en 1982 – ont été ré-examinées par Leonid Ksanfomaliti de l’Institut de recherche spatiale à l’Académie russe des sciences.

 Ksanfomaliti déclare que les images montrent un corps en forme de scorpion, un disque et un «rabat noir», qui apparemment déplacé que la caméra de la sonde enregistre la scène.

Une nouvelle vie? Scientifique russe Leonid Ksanfomaliti, affirme que cette image, prise par une sonde qui a atterri sur Vénus en 1982, montre une forme de vie en forme de scorpion

Le scientifique russe Leonid Ksanfomaliti, affirme que cette image, prise par une sonde qui a atterri sur Vénus en 1982, montre une forme de vie en forme de scorpion.

Ksanfomaliti dit qu'il avait repéré plusieurs objets qui semblaient «déplacer», comme si vivants, y compris un scorpion et un disque

 Une autre vue de la sonde (la sonde est en bas de l’image et à gauche, avec des débris dans le milieu)

 Ksanfomaliti dit qu’il avait repéré plusieurs objets qui semblaient «se déplacer», comme si ils étaient vivants, y compris un scorpion et un disque.

 VENUS – UN HAVRE DE LA VIE?

 Vénus est la planète la plus semblable dans notre système solaire en termes de taille et la structure de la Terre . Son diamètre est de 7521 miles -. Très proche de diamètre 7926-mile de la Terre.

 Mais la surface est très différente – c’est la planète la plus chaude du système solaire, son atmosphère étant 97 pour cent de dioxyde de carbone – un gaz à effet de serre qui retiennent la chaleur.

Sa température de surface constante est 480C – assez chaud pour fondre le plomb, et plus chaude que Mercure, la planète la plus proche du soleil.

 La pression atmosphérique est 96 fois supérieure à celle de la Terre. Unique dans le système solaire, elle tourne « en arrière », avec le soleil levant à l’ouest et la mise à l’Est.

 Les experts croient cela a été causé par un impact avec un objet énorme dans le passé lointain.

 «Que faire si nous oublions les théories actuelles sur la non-existence de la vie sur Vénus, disons hardiment suggèrent que les objets« caractéristiques morphologiques nous permettrait de dire qu’ils sont vivants, »at-il ajouté.

 Le scientifique russe est l’auteur de plusieurs publications …

Source et suite de l’article sur : dailymail 

Publicités

Publié le 23 janvier 2012, dans Astronomie-Espace, Mystères, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. Commentaires fermés sur Un scientifique russe affirme qu’il y a de la vie sur Vénus.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :