Ecrans noirs sur le Web !

Écran noir sur le Web !

Si elle est adoptée, la loi américaine SOPA permettra de couper des sites internet!Stupeur sur la Toile.

Ce mercredi 18 janvier, Wikipedia refuse d’afficher ses résultats en anglais, et les sites Craigslist, Boing Boing et Reddit s’apprêtent à afficher un écran noir. Quant à la version américaine de Google, elle a décidé d’assortir sa page d’accueil d’un lien vers une pétition directement adressée au Congrès : « Ne censurez pas le Web« . Un mouvement de protestation particulièrement virulent auquel se sont associés Twitter, Facebook, LinkedIn, Amazon, eBay, Mozilla ou encore PayPal. Du jamais-vu dans l’histoire du Web grand public.

Si tous ces sites menacent d’arrêter temporairement leur activité, c’est pour protester contre les projets des lois SOPA (Stop Online Piracy Act) et PIPA (Protect IP Act). Présentée à la Chambre des représentants en octobre et soutenue par Hollywood, la SOPA promet notamment de faire respecter la propriété intellectuelle et de lutter contre le piratage tout en ayant des prérogatives en matière de lutte contre la contrefaçon de médicaments.

Son arsenal est inédit. Si elle est appliquée, la SOPA peut exiger la suspension des revenus publicitaires des sites incriminés, demander à ce que ces derniers ne soient plus référencés dans les moteurs de recherche. Mais il est également possible de bloquer l’accès au site depuis les principaux opérateurs internet. En clair, un droit de vie ou de mort sur un site internet.

Professeur à Harvard, Laurence Tribe explique que cette loi viole le premier amendement de la Constitution américaine sur la liberté d’expression. L’utilisation des Virtual Private Networks (VPN) qui permet d’anonymiser un surf sur Internet pourrait également être condamnée.

Un coup de massue pour le Web américain !

Jimmy Wales, le cocréateur de Wikipedia, écrivait avec beaucoup d’humour la veille du black-out sur Twitter. « Étudiants, attention ! Finissez vos devoirs assez tôt. Mercredi, Wikipedia va protester contre une mauvaise loi ! » De passage à Paris courant décembre, Eric Schmidt, le président de Google, ne cachait pas son inquiétude. Condamnant l’action des lobbys du cinéma auprès des politiques américains, il expliquait : « Internet tel que nous le connaissons est menacé. » Cette journée sera-t-elle efficace ? Chris Dodd, ancien sénateur et patron de la puissante Motion Picture Association of America (MPAA), a qualifié cette mobilisation de « gimmick ».

Le bras de fer promet d’être musclé !

Source : lepoint.fr

Publicités

Publié le 18 janvier 2012, dans Société, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Commentaires fermés sur Ecrans noirs sur le Web !.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :