Le chlore : un désinfectant déclencheur d’asthme ?

Le chlore : un désinfectant déclencheur d’asthme ?

Piscine chloréePiscine chlorée

Selon une récente étude française, nager régulièrement dans des piscines contenant du chlore pourrait favoriser le développement de l’asthme chez les personnes qui s’y rendent régulièrement. Des travaux qui confirment les résultats de précédentes études.

Des nageurs de haut niveau qui s’entrainent régulièrement dans des piscines traitées avec du chlore seraient plus exposés à des affections pulmonaires que les asthmatiques légers. C’est du moins ce que suggère une récente étude menée par des chercheurs français de l’Université de Lille 2 en partenariat avec des chercheurs canadiens. Au cours des travaux publiés dans la revue Journal of Allergy and Clinical Immunology, les scientifiques ont en effet entrepris des tests sur les tissus pulmonaires de 23 nageurs canadiens s’entrainant intensivement dans des piscines chlorées. Or, les résultats ne se sont pas avérés rassurants pour ces sportifs.

Les chercheurs ont ainsi constaté que ces nageurs habitués du chlore et âgés en moyenne de 21 ans, montraient des signes d’asthmes beaucoup plus virulents comparé à ceux souffrant d’asthme léger ou à des personnes en bonne santé mais ne pratiquant pas la natation. De plus, les tissus pulmonaires des nageurs ont également été analysés hors période de compétition et ont semblé confirmer la nocivité du produit désinfectant : « 50 à 65% des nageurs faisant de la compétition seraient sensibles aux allergènes les plus communs, alors que seule 29 à 36% de la population générale est allergique », explique Valérie Bougault, auteure de cette étude. Cependant, les chercheurs ont expliqué que les inflammations observées sur les tissus pulmonaires des nageurs n’impliqueraient pas forcément l’apparition des symptômes typiques de l’asthme.

Un désinfectant qui devient volatile

A l’image d’un aspirateur bas de gamme qui disperserait les saletés plus qu’il ne les aspire, le chlore conduit en fait à la formation de substances (…)

Lire la suite sur maxisciences.com

Publicités

Publié le 17 janvier 2012, dans Santé-Alimentation, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. Bonjour,
    Et dire qu’ on me conseille toujours de faire de la natation car cela va m’ aider à mieux vivre avec l’asthme. Et comme je nage toujours dans une piscine j’ ai bien peur alors qu’il y ait eu l’effet contraire; Bref, merci pour l’ infos, une personne avertie en vaut deux!

%d blogueurs aiment cette page :