Face à la crise, les Grecs redeviennent fermiers !

Face à la crise, les Grecs redeviennent fermiers !

Le bonheur est dans le pré !

Faute d’emplois et de salaires corrects, les Grecs se reconvertissent.

La Grèce connait aujourd’hui un taux de chômage de 18%… qui culmine à 35% chez les jeunes entre 15 et 29 ans – contre 12 et 24% en 2010. La situation économique catastrophique de la Grèce pousse ainsi de nombreux citoyens à fuir vers la campagne.

Le secteur de l’agriculture est en effet le seul à avoir bénéficié de la crise. Selon la Confédération grecque des associations agricoles, 32 000 emplois ont été créés dans ce secteur entre 2008 à 2010.

Selon le président de la confédération, Yannis Tsiforos ce sont surtout « les personnes entre 45 et 65 ans. »

En Grèce, beaucoup de familles ont traditionnellement investi dans l’immobilier et les terrains, considéré comme plus sûr que les investissements financiers. Résultat, beaucoup de Grecs ont hérité de ces propriétés et se rabattent sur cette solution.

Au-delà des chiffres, ce retour à la ruralité pourrait bien illustrer une forme de « fierté nationale » en réponse au climat morose du pays.

Les jeunes Grecs se tournent aussi vers le secteur maritime. Depuis 2008 les inscriptions dans les facultés maritimes ont quadruplé selon le ministère de la Marine.

Lu sur le NY Times

Publicités

Publié le 10 janvier 2012, dans Société, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Commentaires fermés sur Face à la crise, les Grecs redeviennent fermiers !.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :