La théorie des cordes -Vidéo-

 LA THEORIE DES CORDES  (pour les nuls)

Concept du jour : La théorie des cordes !

« Ouais, la théorie des cordes c’est un truc d’intellos frustrés qui ne savent pas quoi placer dans une conversation, alors pour se la raconter on parle de théorie des cordes et de trucs de physique! »

Bonjour à tous. La théorie des cordes, un sujet extrêmement difficile de par ses implications et applications, mais également par son concept. Je suis prêt à mettre ma main dans la gueule d’un alligator albinos affamé si je me trompe en affirmant que vous avez déjà entendu parler de la théorie des cordes. Oh oui, je m’en doute, probablement pas avec vos amis après une soirée arrosée ou entre deux morceaux de tecktonik en boîte, mais vous l’avez probablement entendu dans des émissions à sensations à la télé, ou mieux… dans des films d’action où le héros physicien sauve le monde!

Car la théorie des cordes, c’est un truc qui fait kiffer tous les mathématiciens ! C’est un peu le principe de toute théorie, avant de savoir si elle existe en vrai, il faut la penser. C’est aussi ça la force des mathématiques, pouvoir imaginer des choses, qui n’existent pas toujours, mais qui dans un autre Univers serait susceptibles d’exister.

Il n’y a qu’en mathématiques par exemple qu’on peut calculer le volume d’une sphère à 57 dimensions (déjà au-delà de 3, ça devient difficile à imaginer… Personnellement, je ne sais pas imaginer au-delà de 4 dimensions). Alors vous me direz que ça ne sert à rien dans la vie de tous les jours, personne ne possède dans son jardin un espace à 57 dimensions… Tout à fait, mais bon, quand on fait des maths, on se pose pas cette question.

La théorie des cordes est donc une théorie qui pourrait éventuellement unifier les forces fondamentales de la physique.

Mais ne brûlons pas les étapes, je vais déjà vous raconter ce que c’est que cette fameuse (et mystérieuse…) théorie des cordes…

Le principe de la théorie des cordes réside dans son nom. Cette théorie stipule que la matière ne serait pas faite de particules ponctuelles (atomes, quarks, etc…), mais de petites cordes vibrantes !

Chaque corde possèderait sa propre fréquence de vibrations et sa tension, ce qui permet de les différentier et d’en faire des « particules » différentes (une fréquence de vibration pour les électrons, une autre pour les neutrons, etc…).  Remplacer des boules par des cordes, ça n’a pas de quoi révolutionner le monde, si ce n’est que vous avez perdu des années de physique au lycée à apprendre la forme des atomes qui ne sont en fait pas du tout comme on vous l’a dit, et ça, ça vous exaspère !

La physique se retrouve aujourd’hui à se battre avec deux concepts extraordinairement puissants qui sont utilisés dans deux domaines bien disjoints : La relativité générale pour la physique à grande échelle (astronomique), et la physique quantique pour la physique à petite échelle (atomique).

Beaucoup de physiciens ne se posent pas de questions et utilisent la relativité générale ou la physique quantique, puisqu’après tout, on peut très bien les utilisés séparément ! Mais là où le bât blesse (j’ai toujours rêvé d’utiliser cette expression), c’est qu’il existe des phénomènes qui nécessitent l’utilisation des deux, ensemble.

L’exemple le plus évident sont les trous noirs. Ces corps qui absorbent dans leur champ gravitationnel tout corps qui passe, même la lumière. On utilise la relativité générale pour en calculer les propriétés au voisinage. A l’intérieur du trou noir, la matière est dominée par la physique quantique, toujours en approximation. Cependant, si on veut une analyse détaillée et exacte des trous noirs, il faut utiliser la gravitation quantique, et ça pour l’instant, on ne sait pas le faire.

http://socio13.files.wordpress.com/2008/10/trou_noir.jpg

Et le même problème se pose pour le Big Bang (qui n’est plus une théorie, pour ceux qui ne seraient pas à jour). On ne peut remonter jusqu’au Big Bang sans utiliser de nouveaux concepts physiques, qui nécessitent l’unification des forces fondamentales. La théorie des cordes est donc une solution à ce problème, puisqu’elle permettrait d’y parvenir.

Le problème, et pas des moindres, c’est que la théorie des cordes, c’est compliqué! Même les mathématiciens les plus puissants de ce monde n’en comprennent pas l’intégralité, les calculs sont d’une complexité encore inégalée et du coup, tout est approximé pour simplifier les choses. Donc ça sert pas à grand chose pour le moment, puisqu’il n’y a pas de résultats précis (en gros, c’est juste un concept).

 

Autre force de la théorie des cordes, elle affirme que l’Univers tel qu’on le connaît contiendrait plus de 3 dimensions d’espace (le temps, oublions le pour le moment). Et là, si c’est vrai, vous faites moins les malins, parce que maintenant il y a peut-être 57 dimensions dans votre jardin, mais vous ne les voyez pas. Des dimensions qui seraient repliées sur elles-mêmes (inutile de me demander ce que ça signifie, je suis incapable d’imaginer une telle chose).

https://i2.wp.com/phillips.blogs.com/photos/uncategorized/2008/04/12/4171_to_5_dimensionssvg.png

Et chose importante, la théorie des cordes prédit l’existence d’une « particule » appelée graviton, qui serait responsable de la gravitation. Ca, ce serait assez révolutionnaire…

Sur ce, bonne réflexion !

Source : thescientist.over-blog.net

Publicités

Publié le 28 novembre 2011, dans Sciences-Technologies, et tagué . Bookmarquez ce permalien. Commentaires fermés sur La théorie des cordes -Vidéo-.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :